A’Alehom

Alexandre Paulikevitch

Le Manège présente en partenariat avec Le Centre des monuments historiques

Artiste engagé, le danseur et chorégraphe libanais Alexandre Paulikevitch exorcise ses traumatismes sur scène dans un solo largement autobiographique. Confronté à une succession d’expériences douloureuses en 2020, allant de la mort de son père à sa détention aux mains de la police et à l’explosion du port de Beyrouth, il livre ici un travail profondément intime. Avec ce spectacle articulé autour d’une boîte qui sert de cercueil, de cellule ou de barricade, il se lance à corps perdu dans une danse à nu où le tremblement, les secousses des épaules et du bassin, les chutes, se muent en un appel à la vie et à la résistance. A’alehom (À l’attaque) est une performance cathartique qui transforme les épreuves en un voyage salvateur, montrant que l’art est une nécessité de vie.