LE LIBAN.
Son histoire contemporaine de 1975 à aujourd’hui.
Des clés pour comprendre ce pays. Quel avenir ?

Présenté par Nova Villa

Pour comprendre le Liban aujourd’hui, il faut s’attarder sur la guerre civile entre 1975 et 1990 : Les chefs de guerre sont devenus l’élite politique après 1990.
Le pays est marqué par des inégalités sociales criantes, une corruption généralisée, une grave crise financière et budgétaire, une paralysie politique.
La révolte du 17 octobre 2019 et les manifestations qui ont suivi, l’explosion du Port de Beyrouth nous questionnent sur le Liban aujourd’hui. Quel avenir pour lui ?

 

PROGRAMME

9h30 à 12h

Spectacle et rencontre
VICTORIA K, DELPHINE SEYRIG ET MOI OU LA PETITE CHAISE JAUNE
Texte lauréat du Prix Théâtre RFI 2019
Dans les ruines d’une maison abandonnée à Beyrouth, une femme en rencontre une autre à travers ses cahiers, lettres et objets. Elle se lance alors dans une enquête sur la vie de cette femme, Victoria K, tout en interrogeant sa propre vie et l’histoire de la ville où elles résident toutes les deux.
Valérie Cachard – comédienne, autrice & Hadi Deaibes – musicien

Rencontre avec Dima de Clerck
Chercheuse associée à l’Institut français du Proche-Orient et à l’Académie libanaise des Beaux-Arts de l’Université de Balamand (Liban)
autrice Le Liban en guerre 1975-1990, éditions Belin. Dima de Clerck et Stéphane Malsagne coauteurs, sont les lauréats du Grand prix des rendez-vous de l’histoire 2021 de l’Institut du Monde Arabe.

 

13h30 à 16h
Projection du documentaire et rencontre avec Arthur Sarradin

LA REVOLUTION NAIT DES ENTRAILLES DU CHAGRIN
Un film de Sarah Claux, Arthur Sarradin, Charbel El Cherif, Maxime Macé
Trente ans après la guerre civile, alors que surgissent les prémices d’une crise économique d’ampleur et que le pays est ravagé par les scandales de corruption, le peuple libanais entame le plus important sursaut révolutionnaire de son histoire.
Pendant un an, du tout premier soir de la révolution jusqu’à l’explosion du port de Beyrouth, cet élan de révolte sans précédent a été filmé.

Rencontre d’autrices avec Dima Abdallah – Autrice libanaise MAUVAISES HERBES, éditions Sabine Wespieser
Mauvaises herbes raconte l’histoire d’une enfant de 6 ans qui vit à Beyrouth en pleine guerre. Malgré les périls, la seule présence de son père suffit à la rassurer. Ce dernier lui transmet son amour des plantes mais lorsque le reste de la famille fuit le pays, il refuse de quitter sa terre.

Ryōko Sekiguchi – poétesse, autrice 961 HEURES À BEYROUTH (ET 321 PLATS QUI LES ACCOMPAGNENT) éditions P.O.L
En arrivant à Beyrouth en 2018, Ryōko Sekiguchi ne pouvait pas se douter que cette ville était à son tour menacée par des drames imminents, la révolte anti-corruption en février 2020 et la terrible explosion du port de Beyrouth en août. Durant sa résidence d’un mois et demi, 961 heures précisément, elle avait prévu de faire le portrait de la ville à travers les gestes des cuisiniers et les histoires de cuisine partagées par les Beyrouthins…