Présenté par Le Manège

Cria

Danse

Alice Ripoll

En portugais, le mot « cria » a deux significations essentielles : « jeune être » (animal ou humain) et « création ». Au Brésil, il désigne aussi la favela d’où l’on vient. Dans cette pièce, la chorégraphe Alice Ripoll relie ces sens multiples et met en scène dix danseurs, débordants de vie, comme possédés par la dancinha, cette danse métissée, qui mixe les influences traditionnelles du Brésil, comme la samba et la capoeira, avec des mouvements de break dance et de hip-hop. Sur une irrésistible rythmique funk, les danseurs se déhanchent et exultent dans une danse frénétique et acrobatique, à la gestuelle insatiable, mais, dans le creux des silences, se dessine soudain une autre réalité, plus intime et plus sombre, où les corps s’isolent, se heurtent, s’effondrent. D’emportements fiévreux en flottements incertains, Cria passe au crible les états de corps et d’âme d’une nouvelle génération, qui se réinvente et veut renaître à chaque pas.