Lorsque l’on présente une pièce de théâtre, une histoire ou un récit, nous présumons d’un certain sens. Où se situe ce sens ? En essayant de s’emparer de cette perception, en déconstruisant la pensée et les références, nous pouvons saisir une source de pouvoir. Vous êtes ici les témoins d’un processus quantique de recherche et d’exploration de la centralité, de l’originalité, du sens et de l’essence.

Ce spectacle traite de la vie de l’empereur romain Julien (361 à 363), surnommé “l’Apostat”. Son règne de trois ans a marqué la dernière tentative de rétablir le polythéisme comme philosophie politique et pratique de vie. Depuis lors, le monothéisme a pris le dessus, et notre structure mentale contemporaine a été formée, moulée et encadrée par sa linéarité. Avec le monothéisme, l’essence de toutes les identités était liée à une origine, à “l’Unique”.


RENCONTRE AVEC LE PUBLIC à l’issue de la représentation

 

La Comédie, CDN de Reims accueille pendant le festival la Zoukak Theatre Company pour une résidence de création, Empereur et Galiléen, (avec ouverture au public) et deux spectacles Ghalia’s Miles et I Hate Theater I Love Pornography.