La Comédie présente

Le Silence et la peur

Little girl blue

David Geselson

Dans une lettre à son frère, Nina Simone regrettait de devoir vivre entre ces deux mondes, noirs et blancs. Star américaine du jazz, elle fut aussi l’une des voix du mouvement afro-américain de lutte pour les droits civiques. David Geselson tente dans Le Silence et la peur d’approcher la vie de la chanteuse. Mais bien loin du biopic, avec la délicatesse qui le caractérise. Attentif aux dangers de l’appropriation, il choisit de travailler avec des acteurs afro-américains rencontres à la Harlem Stage de New York pour raconter avant tout l’Histoire que porte celle de Nina Simone. De la colonisation des Amériques au combat des Black Panthers pour les droits civiques, en passant par l’esclavagisme et les lois Jim Crow, le metteur en scène invite à faire mémoire commune autour d’une voix disparue.

altermachine.fr/david-geselson-cie-lieux-dits