Nova Villa présente

Rencontre “Foule continentale”

Caroline Gillet

Chaque semaine dans Foule Continentale, émission documentaire d’une heure diffusée sur France Inter et sur La Première de la RTBF, Caroline Gillet fabrique une émission transnationale pour réfléchir à nos questions de société et d’intimité, à l’échelle du continent. Elle veut faire entendre les luttes, les doutes et les utopies d’une nouvelle génération…

Dans le prolongement de son émission, elle invite trois jeunes engagés dans leurs pays aux frontières de l’UE, à venir témoigner de leurs histoires sur scène : Johannes Dalen Giske de Norvège, Elena  Mikaberidze de Géorgie, Oksana Leuta d’Ukraine. Leurs interventions seront illustrées en direct par Claire Braud, qui chaque semaine, dessine l’émission. 

Pour compléter ce récit, le regard de Ludovic Lamant, journaliste à Médiapart sur les questions européennes.

 

Johannes Dalen Giske a 29 ans, il est Norvégien et était sur l’île d’Utoya lors de la tuerie du terroriste d’extrême droite Anders Breivik en 2011. Il a mis des années à amortir le traumatisme et aujourd’hui, continue de s’engager auprès du parti travailliste, a repris des études de droit, et intervient auprès des groupes scolaires pour leur parler de ce qui s’est passé et de la montée de l’extrême droite dans son pays.

 

Oksana Leuta de Kiev a 33 ans, elle était donc enfant lors de la chute de l’Union soviétique et se souvient des bouleversements dans son jeune pays, notamment dans le rapport à la langue ukrainienne. Elle a étudié le théâtre et le français et s’est engagée auprès des manifestants lors de la révolution d’Euromaidan en 2014. Elle s’est alors occupée notamment comme bénévole de l’infirmerie installée proche de la place Maidan. Après avoir vécu à l’étranger, elle a choisi de rentrer vivre dans son pays.

 

Elena Mikaberidze est née en Géorgie, mais quand une guerre civile éclate avec deux régions indépendantistes du pays, l’Ossétie du Sud et l’Abkhazie, Elena et ses parents sont finalement contraints de quitter Tbilissi pour Bruxelles. Elle a 5 ans. Son père est géorgien, sa mère abkhaze et Elena s’est toujours sentie déchirée entre ses deux patries.  En 2017, elle a décidé de repartir dans son pays d’origine, s’est installé dans l’appartement du grand-père pour écrire ses films. Elle a tourné un court-métrage à Ergneti, un village à quelques kilomètres de la frontière entre l’Ossétie du Sud et la Géorgie.

 

Ludovic Lamant est passé par l’agence Reuters et la rédaction des Cahiers du Cinéma. Il a couvert, en poste à Bruxelles de 2012 à 2017, le feuilleton des crises européennes pour Mediapart. De retour à Paris fin 2017, pour coordonner la campagne des européennes (2019), au sein de la direction éditoriale du journal. Il est l’auteur de “Bruxelles chantiers, Une critique architecturale de l’Europe”, Lux, 2018

 

Caroline Gillet a 35 ans, elle produit la série documentaire Foule Continentale, diffusée sur France Inter et la RTBF le samedi à 22h pour laquelle elle a obtenu le Prix Franco-Allemand du journalisme. Elle travaille sur les questions de société et de transmission entre générations et cultures sur des territoires communs. Après des séries sur la jeunesse dans le monde, Alger, nouvelle génération, I like Europe et Welcome Nouveau Monde, elle crée avec Aurélie Charon le projet scénique Radio live. En 2014/15, elle produit le Tea Time Club en direct sur France Inter, décliné en format documentaire sur France 4. Elle a ensuite imaginé À ton âge : une série de portraits de personnes chaque semaine plus âgées. Elle est auteure chez Actes Sud, collabore au podcast Transfert et a co-réalisé le film « Les mères intérieures » pour France 3.

 

Claire Braud a 38 ans, Diplômée des Beaux-arts d’Angers, Claire Braud reçoit le prix Artemisia de la bande dessinée féminine en 2012 pour Mambo (L’Association, 2011) qui la révèle comme une jeune auteure majeure de la BD. Elle enchaîne avec Alma (L’Association, 2014) où se côtoient aventures et loves story sur le déclin, en sus de cascades et de répliques fracassantes. Changement de registre avec Chantier interdit au public, dans la nouvelle collection Sociorama 2016 (éd. Casterman), Claire Braud et Nicolas Jounin couchent sur papier une formidable enquête sociologique dans le milieu du BTP. En 2017, on compte une participation graphique à un documentaire fort triste sorti chez ARTE, et depuis, Claire Braud  prépare toujours une nouvelle fiction ultracomique.

 

franceinter.fr/emissions/foule-continentale